Lors de sa création (en 1963), les dirigeants de la Brotherhood of Scotch Whisky Taster avaient jugé utile de se référencer à un whisky prestigieux et de disposer d'un tartan qui deviendrait une de ses marques de reconnaissance.

Le nom de MacKinlay présentait l'avantage d'être à la fois celui d'un des whiskies les plus réputés à l'époque (MacKinlay : pionnier du blend, de la bouteille à l'export, fournisseur d'Ernest Shackleton pour son expédition en Antarctique) et d'être celui d'un clan ayant son propre tartan.

Le rapprochement s'est donc fait naturellement entre la Confrérie (élargie à la France en 1965) et la Société MacKinlay, avec l'entrée dans ses instances dirigeantes de plusieurs membres de la famille fondatrice. Dont notamment Donald MacKinlay, alors Directeur Général de l'entreprise, qui allait devenir Grand Maître Mondial de la confrérie en 1970.

 

L'origine du whisky MacKinlay date de près de deux siècles. Sur les plus anciennes étiquettes encore en circulation, on peut lire la mention " estd (established) 1820 ". Mais la première apparition du nom de MacKinlay dans la raison sociale d'une entreprise date de 1842. A l'époque, une nouvelle firme associant Charles MacKinlay et William Deans voit le jour sous le nom de " MacKinlay and Deans ". Cette alliance ne dura que jusqu'en 1847, année où fut créée la " Charles MacKinlay and Co " qui allait connaître bien des évolutions avec six générations successives de MacKinlay aux commandes.

 

En outre la " Charles MacKinlay and Co Limited " est passée au cours de son histoire sous le contrôle successif de plusieurs grands groupes : la " Scottish and Newcastle Breweries " en 1960, " Invergordon Distillers " en 1985, et " Whyte and Mackay " auquel elle appartient encore aujourd'hui, en 1995.